Journe vgi: Une fois par semaine une alternative vgtarienne

Dans ces communes, la journée végi est déjà réalitéde

La journée végi se diffuse mondialement.

Gand (Belgique)

GentEn mai 2009, la ville belge de Gand a été la première ville au monde à instaurer une journée hebdomadaire sans viande. Etant l'une des 370 villes européennes pour le climat, Gand est une pionnière dans le domaine de l’alimentation écologique et végétarienne.
Désormais, les écoles publiques servent tous les jeudis un menu végétarien. La ville a aussi envoyé une brochure avec des recettes végétariennes aux 1500 restaurants qu'elle compte – une proposition de menus végétariens. Pour les cuisiniers comme pour les privés,  des cours de cuisine végétarienne ont été organisés, et les 5000 employé-e-s de Gand ont aussi reçu un plan de la ville végétarien.
Avec cette initiative „Donderdag Veggiedag“, Gand veut signaler deux choses: L'un des buts du renoncement à la viande est de limiter le réchauffement climatique. D'autre part, il s'agit de rappeler que les repas équilibrés végétariens ont aussi un effet favorable sur la santé des individus.
Depuis le lancement de la journée végétarienne à Gand, d'autres villes, comme Hasselt et Mechelen, se sont jointes à l’initiative.

Entretien avec l’initiateur de la journée végi en Belgique, Tobias Leenaert.

 

São Paulo (Brésil)

Sao Paulo, BrasilienLa ville brésilienne de São Paulo participe également à l'action globale «Méat Free Monday» avec la campagne «Segunda Sem Carne». Depuis octobre 2009, des actions régulières ont eu lieu pour faire la promotion d'une journée végétarienne hebdomadaire dans cette métropole qui compte onze millions d'habitants.

Les conversations, conférences et présentations de produits effectuées se divisent par thèmes (Santé, Environnement, Ethique et Découverte de nouvelles orientations gustatives), représentés par quatre «animaux». Toutes les activités sont organisées et mises en oeuvre par des volontaires bénévoles. Le ministre de l'environnement de São Paulo soutient cette journée hebdomadaire végétarienne.

A São Paulo, c'est le lundi qui a été désigné comme jour sans viande, car selon une tradition brésilienne, le lundi est le jour où l'on commence de nouvelles choses.

Le 20 mars 2010, le lundi sans viande a été introduit à Curitiba, centre économique du Brésil. Dans d'autres villes comme Rio de Janeiro ou Brasilia, on travaille aussi à la mise en oeuvre de l'initiative.

Vous trouvez ici des images de l'action d'introduction à São Paulo: Secunda Sem Carne et Dia sem Carne

Brême (Allemagne)

Bremen, DeutschlandBrême est la première ville en Allemagne à avoir introduit le jeudi sans viande. Depuis janvier 2010, les habitants de Brême sont invités à se nourrir végétarien chaque «Veggiday», tant pour la protection du climat que pour préserver leur propre santé.

La fondation citoyenne de Brême a mis en oeuvre le projet et a pu obtenir du maire de Brême Jens Böhrnsen qu'il devienne le parrain du «Veggiday». De plus, l'initiative est déjà soutenue par le département du sénateur pour l'environnement Reinhard Loske (Verts), l'AOK de Brême/Bremerhaven, l'agence Consensus de l'énergie, la Fondation des foyers de Brême, la crèche de la ville (Kita Brême), le BUND (Bund für Umwelt und Naturschutz, association pour l'environnement et la protection de la nature) de Brême, Slow Food Brême et la centrale des consommateurs. En outre, une collaboration avec le journal «TAZ» est planifiée, ce dernier souhaitant publier chaque mercredi une recette végétarienne sur son site web.

Brême a déjà créé un site web pour son initiative: Veggieday-Brême.

San Francisco, USASan Francisco (USA)

San Francisco est la première ville des Etats-Unis a avoir adopté le concept d’une journée végétarienne hebdomadaire. Le mardi 6 avril 2010, le San Francisco Board of Supervisors a approuvé une résolution qui définit le lundi comme «Vegetarian Day», incitant de la sorte  les restaurants, les supermarchés et les écoles à étendre leur offre de produits végétariens.

Washington D.C. (USA)

Dans la capitale des Etats-Unis, la journée hebdomadaire sans viande a été introduite officiellement.
Pour en savoir plus: Meat-Free DC et D.C. City Council Adopts “Meat-Free Mondays” Ceremonial Resolution & COK Serves Free Meatless Lunch.

 

Le Cap (Afrique du Sud)

Le Cap soutient officiellement, comme première ville d'Afrique, la journée hebdomadaire sans viande. Par un vote unanime au conseil municipal le 6 avril 2010, le Comité pour la santé de la ville a décidé de donner suite à l'appel lancé par l'organisation Compassion in World Farming pour une journée hebdomadaire sans viande.

Kapstadt, Afrika«C'est une victoire sur toute la ligne», dit Tozie Zokufa, représentant de Compassion in World Farming en Afrique du Sud. «Nous avons commencé les négociations avec le Comité pour la santé en décembre. La décision d'hier, de travailler avec nous dans ce contexte, est non seulement une victoire pour la santé humaine, mais aussi pour la planète et la protection des animaux. Le Cap pourrait devenir la seconde ville du monde, après Gand en Belgique, à introduire officiellement une journée hebdomadaire sans viande.»

En mars dernier, dans le cadre de cette opération, Sir Liam Donaldson, préposé médical en chef du gouvernement britannique, avait indiqué: «Notre manière de nous nourrir réchauffe la planète et nuit à notre santé.» Il a été estimé qu'une réduction de 30% de la consommation de viande uniquement en Grande-Bretagne pourrait éviter la mort prématurée de 18 000 hommes.

Le lancement officiel de la journée hebdomadaire sans viande au Cap sera annoncé prochainement.

 

Journée végétarienne à Zagreb (Croatie), le 5 juillet 2010

Des informations sur la cérémonie d'introduction à Zagreb peuvent être consultées ici:  Green Monday - a Day for Good Decisions et Homepage sur la déclaration de la journée veg. (en croate).

Un projet de Swissveg.